Pâté en pot martiniquais

Le pâté en pot est un potage de légumes, très réputé dans les Antilles françaises. C’est une recette typiquement martiniquaise.

Son nom de départ , le patte en pot c’est petit à petit transformé en pâté en pot.

Ce plat est servi lors de grands évènements (mariage, baptême, communion anniversaire ) , il est prisé de tous.

PATTE EN POT

Pourquoi patte en pot ? A l’origine cette soupe contenait des pattes de mouton , mijotées longuement avec des légumes. Il n’y a pas que des pattes de mouton , les abats sont tous présents (enfin dans toutes les recettes très anciennes que j’ai pu consulter) : tête et cervelle, foie de mouton , pattes , panse , poumons, tripe et coeur.

abats pour le pâté en pot

Evolution

Les recettes actuelles ont évolués, surtout la mienne, pas de tête ni de patte de mouton. Pour la recette, que je vous partage, pour une cocotte de 8-10 litres n’hésitez pas à diviser par deux les quantités

pâté en pot de Martinique

La recette

Pâté en pot ,vin et câpres

Pâté en pot Martiniquais

Un potage de légumes réputé lors de grands évènements
Type de plat Plat principal

Ingrédients
  

1kg d’abat que vous pouvez équilibrer ainsi : 

  • 1 foie de boeuf ou mouton environ 300gr
  • 1 coeur de boeuf ou mouton environ 400gr
  • 300 gr de tripes
  • 3 citrons( pour laver les abats)
  • 6 clous de girofle
  • 2 feuilles de bois d’inde
  • 2 oignons
  • 1 cas de sel

Légumes

  • 500gr de giraumon/potiron
  • 400gr de pomme de terre
  • 400gr de carotte
  • 300gr de navets(environ 2)
  • 400gr de chou
  • 2 oignons
  • 1 poireau entier (Environ 350gr)
  • 2 branches de céleri
  • 1 feuille de laurier
  • Qs huile
  • Sel Poivre
  • 2 verres de vin blanc (environ 40cl ) voir un peu moins
  • 2 c a s de câpres

Instructions
 

Préparation des abats

  • Lavez les abats avec le citron, frottez chaque pièce de viandes, puis rincez les à l’eau.
  • Placez dans une casserole , 2,5 litres d’eau , les abats, les feuilles de bois d’inde, les clous de girofle piqué dans l’oignon. Portez à ébullition, pour 2h environ.
  • Ajoutez le sel après le début de l’ ébullition.
  • Egouttez la viande, à l’aide d’un robot multifonction, hachez en petit morceau la viande , commencez par les tripes seulement car plus long à hacher, puis les autres abats, plus facile à hacher.
    Conservez le tout, le temps de préparer les légumes.

Légumes

  • Lavez , épluchez les légumes.
    Hachez finement à l’aide du mixeur le giraumon et la pomme de terre ensemble et conservez à part.
    Hachez ensemble la carotte, les navets , le chou , l’oignon, poireau.

cuisson

  • Dans une grande marmite, faite chauffer 3 cas d’huile à feu moyen à fort.
    Ajoutez le mélange carotte-navets-chou-oignon-poireau et faites revenir environ 5 minutes. 
  • Ajoutez les abats hachés, et faites revenir de nouveau 5 minutes. 
    Au cours de la cuisson, vous pourrez décoller les sucs avec l’eau de cuisson de la viande. Ajoutez 3 à 4 c.à soupe d’eau de cuisson et remuez à l’aide d’une cuillère en bois.
  • Intégrez le mélange pomme de terre-giraumon, la feuille de laurier, ainsi que l’eau de cuisson des abats, salez et poivrez.
  • Laissez cuire 20minutes, feu fort, la quantité de liquide diminuera.
    Ajoutez de l’eau environ 1 litre . Et laissez mijoter 45 minutes à 1h 30.
  • Au moment de servir , proposez du câpres et/ou du vin blanc à chaque portion servie.

Notes

Conseils : 
Certains mettront le vin et le câpres directement dans la marmite , me concernant je sers à part, cela rend la soupe moins sensible.
Le giraumon et la pomme de terre sont ajoutés à la fin , car ils brulent plus facilement, il n’y a pas grand intérêt à les faire revenir.

Comprendre l'origine de la cuisine créole,et ses influences.

Rejoignez nous et contribuez à l'entretien de la mémoire culinaire et de toutes les autres richesses caribéennes.

Gastronomie ,histoire, tradition, richesse naturelle !

Bienvenue à vous

Dènié rivé (les derniers articles)







0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.