Porto Rico -BORINQUEN

BORINQUEN ou Borinken (taïno)

Terre ou abonde le manioc- Terre des hommes forts ou Terre du Dieu

Capital : San Juan

langue officielle : anglais-espagnol

Origine

Les Taïnos installés depuis le 7eme siècle., sont estimés à environ 230 000 habitants à l’arrivée des Espagnols.

La colonisation à réduit très massivement leur présence en à peu près 50 ans.

Christophe Colomb et ses hommes , y mettent les pieds lors de leur deuxième voyage, et la baptise San Juan. Un hommage à Saint Jean-Baptiste.

La capitale héritera, finalement de ce nom et Borinquen deviendra Porto-Rico, le port riche.

Les habitants de l’île se font appeler les « Boricuas ».

influence historique

Afin de développer l’économie, les espagnols reproduisent le schéma économique des autres îles de la Caraïbe.

Création de plantation sucrière, tabac , café et coton. Exploitation des Taïnos puis lors de leur déclin, exportations d’esclaves venus d’Afrique.

Les querelles entre Espagnols , Anglais, et Hollandais font rage et font chuter l’économie de l’île.

Beaucoup de colons espagnols, installés entre le 15 eme et 18eme siècle, viennent d’Andalousie. A partir du 19eme siècle, les populations européennes migrant sur l’île se diversifièrent très largement.

France (dont les corses), Italie, Irlande, Ecosse, Allemagne, Chine ,Inde, Espagne(catalogne,île Baléares,Galice,Asturies) 

Les échanges commerciaux avec les USA, permettent une installation durable de grands négociants.

Entre 1750 et 1859, plus de 1100 corses affluent sur l’île. Investissent les régions montagneuses et y développent le café.Ils s’adaptent, bien à l’île. Beaucoup de Porto-Ricains portent des noms d’origine française ou corse (corsos de porto-rico) Gauthier,Laporte, Arnaud, Dubois, Bartoli ,Agostini, etc (source axl.cefan.ulaval.ca) 

1873 – Abolition de l’esclavage

1898- Espagne cède l’île aux Etats-unis(traité de Paris)

Porto -Rico est un état libre des USA

1917 – Obtention de la nationalité américaine

1952-Statut d’Etat libre associé au Commonwealth

cuisine et influence 

La gastronomie Porto-Ricaine est marqué principalement par le côté hispanique et Américain.

Les esclaves venus d’Afrique, ont contribué à l’enrichissement culinaire avec l’igname, le malanga (tubercule) et le gombo.

Le modongo, le yautia (soupe de tripes) .

Influence espagnol : bœuf, riz, blé,ail, huile, porc

Influence Arawak, taïno : Maïs, manioc , gibier, fruits de mer, fruits tropicaux 

Influence afrique : gombo, malanga, banane plantain, congo peas.

La présence anglaise et française influenceront aussi la cuisine portoricaine.

Coquito-boisson de fête portoricain
coquito boisson portoricaine

Plat portoricain : 

-mofongo

-asopao de gandules , une soupe de pois d’angole

-adobo

-sofrito un condiment utilisé pour assaisonner certain plat et viande 

-pastelòn de carne , sorte de lasagne de banane plantain 

-Trembleque dessert à base de lait de coco

coquito une délicieuse boisson consommé pour les fêtes de fin d’année

Comprendre l'origine de la cuisine créole,et ses influences.

Rejoignez nous et contribuez à l'entretien de la mémoire culinaire et de toutes les autres richesses caribéennes.

Gastronomie ,histoire, tradition, richesse naturelle !

Bienvenue à vous

Dènié rivé (les derniers articles)







0 commentaires