Fruit à Pain – Breadfruit

Le fruit à pain est un fruit vert de 1 à 3,5 kg ,et 20 cm de diamètre approximativement. Originaire de Polynésie, son intérieur est blanchâtre, il fit son apparition dans la Caraïbes, importé vers 1793, par la Providence. Sa cueillette peut être laborieuse car l’arbre est grand, en général les fruits sont cueillis à la gaule, une grande tige de bambou souple muni d’un couteau solidement attaché au bout.

Artocarpus altilis non -seminifera Parkinson Fosberg a été introduit aux Antilles afin de nourrir les esclaves.

FamilleMoracées

taille : de 20 à 30 m de hauteur

période de  floraison: toute l’année et surtout au deuxième semestre aux Antilles juillet à décembre / Novembre à Juin à la Réunion

FamilleMoracées

taille : 20 à 30 mètres

période de  floraison: toute l’année et surtout au deuxième semestre aux Antilles juillet à décembre / Novembre à Juin à la Réunion

Trois espèces :

Artocarpus camansi Blanco,

Artocarpus mariannensis Trécul  et

Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg

elle est composée de trois espèces : Artocarpus camansi Blanco, Artocarpus mariannensis Trécul  et Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg.

Avec environ 200 variétés différentes ,présentent dans le monde entier, le fruit à pain offre bien des atouts nutritionnels .

4 variétés dominent dans la Caraïbes;  le Yellow heart (coeur jaune )  , le Kasher, le Captain Bligh ou Cassava, et le Timor .

Reste du monde : 

Otea, Puaa, Ma’afala, Ulu fiti, Mei 1 piipiia

Un festival consacré au fruit à pain a lieu annuellement au mois d’août à St -Vincent, vous y trouverez de nombreuses manières de vous convertir au fruit à pain.

 C’est un légume extraordinaire qui mériterait d’être mis en avant par sa richesse.

fruit à pain au soleil

Propriété

Le fruit à pain, est riche en amidon, antioxydants, vitamine B, et C, calcium, phosphore et potassium il est une bonne source énergétique.

Sa consommation contribue à réduire les risques de diabète, hypertension , les maladies cardiaques, il contribue aussi à la bonne santé de la peau des cheveux.

Dans le pacifique, et aux Antilles le fruit, les feuilles ,le latex sont utilisés pour différentes pathologies :

-les maladies de la peau (feuilles)

-l’hypertension (feuilles jaunes)

-diabète(feuilles jaunes)

-asthme(feuilles jaunes)

La sève est utilisé contre la diarrhée, dysentérie, Otite, les yeux, entorse, et les os cassés

hibiscus-sabdarifa

Coté cuisine

Pour reconnaitre un fruit à pain mûr, il doit être vert – jaunâtre, et doit avoir la peau lisse. Il se conserve 2 à 3 jours à température ambiante, pour le conserver un peu plus longtemps, placez le au réfrigérateur ou dans un saladier plein d’eau . S’il est trop mûr, et donc un peu mou il sera idéal pour des pâtisseries.

Un fruit à pain « bleu » donc pas mûr , est vert vif et très rugueux les alvéoles sont bien dessinés, avec des traces de résines. Après l’avoir cueilli n’espérez pas de maturation. Le rendu dans l’assiette sera caoutchouteux .

Coté technique : 

l’arbre à pain préfère les région humide mais il s’adapte néanmoins un peu partout , il peut atteindre jusqu’à 30 mètres. Il ne tolère pas des températures inférieur à 15°c.

 Vous obtiendrez des fruits au bout de 3 à 6 ans , et pour 4 à 5 décennies voir plus.

Fruit à pain mûr

fruit à pain mûr

fruit à pain immature

 Le fruit à pain, après l’avoir épluché se prépare bouilli à l’eau salée, frit , farcie, en purée, chips ou encore en gâteaux . On peut en faire de la farine, la recette .

Les anciens le cuisait dans les cendres et les braises de leur cuisine, pour cela il faut le piquer un peu partout afin qu’il n’explose pas. Vous pouvez le faire cuire au four, durant 1 heure minimum à 180°c, en le piquant aussi partout. Il est près lorsque la lame d’un couteau s’enfonce assez facilement dans le fruit.

Le fruit à pain supporte la congélation

-épluché le avant soit cuit à la vapeur, ou cru dans un sachet de congélation les morceaux espacés.

La fleur mâle : Avec la fleur mâle , on fabrique une confiserie ,  la popote fruit à pain. La fleur mâle forme une gousse épaisse ,que l’on cuit dans un sirop de sucre.

Avec les feuilles :

Des tisanes, ou des jus à vertues thérapeutiques sont préparés

1 feuille (grande et saine) dans 1 litre d’eau mixé.

jus vert

Comme tout produit d’origine végétal, il faut rester vigilant , il y a des contre – indications , et des effets indésirables , ainsi je vous invite à vous rapprocher d’un herboriste ou tout professionnel avant une utilisation plus poussée

A Bientôt !

« Cooking Breadfruit » by jeffb123 is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

‘Breadfruit’-by-mmmavocado-is-licensed-under-CC-BY-2.0

Comprendre l'origine de la cuisine créole,et ses influences.

Rejoignez nous et contribuez à l'entretien de la mémoire culinaire et de toutes les autres richesses caribéennes.

Gastronomie ,histoire, tradition, richesse naturelle !

Bienvenue à vous

Dènié rivé (les derniers articles)







0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.