Poulet Jerk – Jamaïque

Jamaique
drapeau de la Jamaïque

Le mot jerk vient du mot « charqui » , employé par les Espagnols et repris par les Anglais « jirk » ou « jerky ».

Au début, c’était une méthode de séchage et salage de  la viande au soleil , importé par les quechuas du Pérou et leur cousin amérindiens.

poulet à la jerk
poulet à la jerk

Le jerk d’aujourd’hui n’a rien à voir avec ses origines.
Ce sont les esclaves jamaïcains affranchis par leur maitre espagnol, qui utilisaient la technique du jerk, qui consiste maintenant à faire mariner la viande , le poisson ou même des fruits de mer. Puis lors de la cuisson, de badigeonner les pièces de viande de sauce jerk . Laissez libre cours à vos envies.

Le piment utilisé est le piment scotch bonnet, qui aurait selon certain amateur, un gout fruité et fumé. 

piment scotch bonnet
Piment scotch bonnet Photo by Ivan Torres is licensed under CC0

Je ne sais pas , pour vous, mais pour moi un piment ça brule et c’est tout je ne fais aucune différence avec d’autres variétés ,à part le piment végétarien qui est beaucoup plus docile en bouche.

Les vendeurs de Jerk, font cuire leur viande au barbecue , en alimentant la base de branche d’arbre de bois d’inde (piment de Jamaïque) ou de branche de goyavier.

À vous d’adapter en fonction de vos possibilités.

Goyavier
« Goyavier » by uphillblok is licensed under CC BY-SA
poulet à la jerk

Poulet à la Jerk – Jamaïque

La cuisson à la jerk est une recette qui fait fureur dans les îles anglophones, sautez le pas et régalez-vous. – Jamaïque
Temps de préparation 20 min
Temps total 2 h
Type de plat Plat principal
Cuisine Caribéenne
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

  • 6 Gousses d'ail
  • 1 oignon
  • 2 c. à soupe sel
  • 3 c. à café de muscade
  • 3 c. à café de cannelle
  • 3 c. à café de poivre noir moulu
  • 2 c. à soupe rhum blanc
  • 1 c. à café de clous de girofle moulu environ 40 clous entier
  • 2 à 4 c. à café de sucre de canne
  • 4 c. à café de piment de jamaïque ( grain de bois d'inde)
  • 2 c. à café de gingembre frais pilé
  • 1 à 2 c. à café de piment de Cayenne Pour les amateurs de piment 1 à 2 ou plus de piment scotch Bonnet
  • 6 à 8 morceaux de poulet ou d'échines de porc

Instructions
 

  • Mettez tous les ingrédients dans le bol d’un mixer, et mixer 1 minute environ, afin d’obtenir une pâte.
  • Dans un petit bol, récupérez 2 cuillères à soupe de mélange jerk et mélanger à 2 cuillères à soupe d’huile, réserver ce mélange car il vous servira à badigeonner la viande pendant la cuisson.
  • Faire des entailles dans la viande et frotter chaque morceau , avec le mélange épicé afin qu’il pénètre bien dans la chair.
  • Laissez macérer au minimum 2 heures, l’idéal serait une nuit, au réfrigérateur.
  • Préparez votre barbecue ou le four , pendant la cuisson badigeonnez la viande avec le mélange jerk-huile mis de coté.

Notes

Conseils:
Le mélange jerk , peut être préparé et conservé dans un bocal en verre au réfrigérateur, il se conserve plusieurs mois, pour une plus grande quantité doublée ou triplée les proportions.
Ce mélange peut être utilisé avec toutes sortes de viandes : poulet, travers de porc, ou du poisson le principe de préparation reste le même.
Vous pouvez aussi faire un bocal d’épices Jerk sec, remplacez l’oignon frais par de l’oignon séché, idem pour l’ail, et le gingembre, n’y mettez pas le rhum.
poulet jerk - Jamaïque
jamaican jerk chicken

Comprendre l'origine de la cuisine créole,et ses influences.

Rejoignez nous et contribuez à l'entretien de la mémoire culinaire et de toutes les autres richesses caribéennes.

Gastronomie ,histoire, tradition, richesse naturelle !

Bienvenue à vous

Dènié rivé (les derniers articles)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.