Accras de titiris – Martinique/ Guadeloupe

Les titiris ou poissons argentés sont des alevins, de différentes espèces de poissons( Gobidés) tout juste éclos que l’on pêche dans les embouchures de rivière. Il ne faut pas le confondre avec les pisquettes ou piscette, qui sont plus grosses , cependant en Guadeloupe les titiris sont nommés pisquettes.

Les Amérindiens, les colons, les esclaves l’ont pêché et apprécié. Ce poisson et la pratique de sa pêche son inscrit dans notre patrimoine.

Vous en trouverez auprès des pêcheurs de nos îles durant la période de pêche, en métropole, il faut vous tourner vers les magasins exotiques et en surgelé.

 Pour les avoir, il faut être un connaisseur, car la pêche aux titiris est laborieuse elle demande observation , et technique. Il est possible de les pêcher  entre septembre et décembre ; une fois par mois et durant une période bien précise, selon un pêcheur se serait trois jours après le dernier quartier de lune. Une autre source, parle de pêche entre Juillet et Octobre et 4 jours avant et après la pleine lune. 

Une autre astuce serait d’attendre les éclairs dans le ciel qui annoncerait la présence des précieux et rares poissons et sonne le début de la pêche.

titiri

Chacun sa technique

Deux écoles, sont sur le terrain. Une utilise des sacs de jute plein de cailloux ,une fois le sac plein, il est relevé et débarrassé de ses poids, ensuite on le secoue afin de faire tomber le sable au fond , comme le font les orpailleurs.

Deuxième technique, une moustiquaire ou un drap lesté de pierre ou de petit plomb . Il est posé en travers de la rivière afin de piéger les poissons , puis est refermé, c’est la technique de la senne.

Il faut préciser que nous avons le devoir de protéger et maintenir un bon état de santé de nos rivières, les déchets, les produits chimiques , et autres c’est à la poubelle en déchèterie et pas dans les rivières ,Nous avons des îles magnifiques et les enlaidir avec tout ce plastique, c’est moche .  Il en va de la survis de nombreuses espèces, et si vous souhaitez manger du titiris, il en va de sa survie aussi. Tout est dit, maintenant passons à la recette.

Pate d’accras de titiris

Avec les titiris, on prépare les accras mais vous trouverez aussi l’étouffée de titiris ou « touffées titiris », un plat apprécié et tout aussi rapide à réaliser.

accras croustillant de titiris

Accras de titiris

Saveur Caraibes
Les titiris ou poissons argentés sont des alevins, très prisé aux Antilles, retrouvez ici la recette des accras de titiris. Laissez-vous surprendre ! 
Type de plat Apéritif
Cuisine Caribéenne
Portions 6 personnes et plus

Equipment

  • friteuse
  • hachoir

Ingrédients
  

  • 200 gr de titiri ou poisson argenté
  • 250 gr de farine
  • 1 gros oignon
  • 3  gousses d’ail
  • 4  branches de cives 
  • 3 branches de persil
  • 1 piment végétarien
  • 1 sachet de levure chimique
  • 20 cl  d' eau ou de lait concentré non sucré
  • 1/4 c. à café de sel
  • 1/4 c. à café de graine de bois d’inde en poudre
  • Q.S. Poivre
  • 1 citron vert

Instructions
 

  • Mettre les poissons dans une passoire et les rincer, afin de les débarrasser de leur sable.
    Dans un bol, pressez le citron, afin d’en récupérer le jus. Ajoutez les poissons puis un peu de sel, 1 gousse d’ail pilée et de l’eau à hauteur, si vous le souhaitez rajoutez du piment. Laissez macérer le temps de préparer la pâte soit environ 20 minutes .
  • Lavez vos aromates, peler l’ail et l’oignon, nettoyer les cives.
     Hachez finement, le persil, les cives, l’oignon , l’ail , le piment.
  • Dans un bol, versez la farine ,y ajouter 20cl d’eau. Mélangez afin d’obtenir une pâte homogène, sans grumeau , versez ensuite le mélange d’épices, le poudre de graine de bois d’inde , salez et poivrez.
    Tamisez les poissons, et rajoutez les à la pâte, mélangez.
    Vous devez obtenir une pâte fluide mais pas liquide qui glisse facilement de la cuillère, si vous la trouvez trop épaisse , ajoutez environ 5cl d’eau.
  • Mettre à  chauffer une friteuse ou une casserole avec un bain d’huile , à feu moyen-fort ou environ 170°c. Quand l’huile est bien chaude, à l’aide de deux cuillères, versez des noix de pâte dans le bain d’huile. La pâte va gonfler et remonter à la surface, retournez vos beignets quand la première face est dorée et laissez cuire l’autre face. Le temps de cuisson dépendra de la puissance de votre feu. Sortez les à l’aide d’une écumoire ou une fourchette .
    Egouttez les accras en les posant sur du papier absorbant. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.
  • Vous pouvez conserver la pâte au congélateur ou au réfrigérateur deux jours.
    Dégustez les en apéritif, ou en accompagnement d’une salade, ou même en sandwich.

Comprendre l'origine de la cuisine créole,et ses influences.

Rejoignez nous et contribuez à l'entretien de la mémoire culinaire et de toutes les autres richesses caribéennes.

Gastronomie ,histoire, tradition, richesse naturelle !

Bienvenue à vous

Dènié rivé (les derniers articles)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.